Image d'entête (header.png)
Titre : Section danse (titre_danse.png) Retour au sommaire

1.1.5. Oggún.

1.1.5.1. Ses vêtements et accessoires.

Ses couleurs sont le vert, le noir et le violet. Oggún est vêtu d'un pantalon et d'une écharpe de couleur pourpre ou vert et d'une ceinture faite de fibres de palme qui symbolise la protection contre le mal (le mariwó). Il porte également une sorte de casquette aplatie, un foulard de couleur pourpre ou vert autour de la tête. Sur l'épaule, il porte un sac en peau de tigre orné de cauris. Autour de son cou, il a toujours un collier (eleke) constitué d'une alternance de 7 perles vertes et de 7 perles noires. A Matanzas, les perles sont de couleur rouge et violet.

Son symbole de pouvoir est la machette qui lui permet de combattre ses ennemis ou d'ouvrir des chemins dans la forêt sauvage. Souvent, durant la danse, il est représenté en train de fumer un cigare.

Oggún

Oggún

1.1.5.2. La danse.

Oggún est dansé avec deux mimiques différentes. Au début de la danse, il affiche un caractère travailleur. Dans ce cas, soit il effectue des travaux agricoles en coupant et récoltant les herbes avec sa machette soit il est forgeron et travaille le fer en levant son marteau très haut pour taper sur une enclume ou en aiguisant ses outils. Ensuite, lorsque le rythme des tambours Batá est plus soutenu, il affiche un caractère guerrier. Il écoute alors la terre, se cache dans la broussaille et surveille son entourage. Il montre ensuite un visage plus agressif, plus fier ; donne un sentiment de puissance. Il avance alors pas à pas, sur ses gardes, tout en brandissant sa machette et donnant des coups dans l'air. Il est alors dansé légèrement penché en avant.

1.1.5.3. À voir.

1.1.5.4. Références.

Site XHTML 1.1 et CSS valide - Javascript conseillé (fond_page.png)