Image d'entête (header.png)
Titre : Section musique (titre_musique.png) Retour au sommaire

4.17. Le Minué.

   

4.17.1. Quelques données sur le Minué.

Après la révolution qui secoue Haïti en 1791, la région de l'Oriente de Cuba reçoit nombre de colons français ainsi que leurs domestiques et esclaves qui y transportèrent la Contredanse, le Menuet, la Gaceste... En Haïti, les esclaves domestiques ont vu les riches propriétaires danser le Menuet. Ils prennent l'habitude d'imiter les danses de leurs maîtres au sons des tambours africains. Le Menuet se créolise pour donner le Minué, Minuet Congó ou Menuat, antique contredanse haïtienne dansée à l'origine par les esclaves de haut rang chargés des tâches domestiques, qui sera transporté sur l'île.

Il est aujourd'hui tombé en désuétude dans les premières décades du 19ème siècle mais se joue encore à Las Tunas.

4.17.2. L'instrumentation.

L'instrumentation du Minué est :

  • un trian, triyang, trián ou trillán (soc de charrue plus communément appelé guataca, et plus tard remplacé par une cloche nommée cencerro) ;
  • deux parties jouées sur des tambourín, tambujé, pandereta, tambú bas ou bas, tambours sur cadre de fort diamètre. Leur peau en cuir de chèvre est tendue par des cordelettes qui se réunissent au centre et sur la face arrière du tambour.

4.17.3. Le rythme.

Le Minué est un rythme à 3 temps qui se joue à vitesse modérée. Il n'a rythmiquement que peu de similitudes avec le Menuet.

4.17.4. Les chants.

Chant proposé par Rafael 'Manolo el Duque' Cisnero Lescay (Cutumba) et transcrit par Daniel Mirabeau :

Afficher le chant...

4.17.5. Références.

Le Minué :

  • FestivalsDuSud
  • Musiques et danses de Cuba: Héritages afro-cubain et euro-cubain dans l'affirmation créole de Manda Tchebwa, édité en 2012 aux éditions Editions L'Harmattan et partiellement consultable sur Google Books
Site XHTML 1.1 et CSS valide - Javascript conseillé (fond_page.png)