Image d'entête (header.png)
Titre : Section musique (titre_musique.png) Retour au sommaire

3.2.1. Le Palo.

   

3.2.1.1. Origines du Palo.

Le Palo est une musique à caractère religieux. Durant la période de l'esclavage, ce rythme était utilisé afin de préparer les esclaves au combat. Ceci explique sa nature agressive et son tempo élevé. Ensuite, il a été joué pour célébrer les dates importantes dans les maisons-temples congos ou pour commémorer l'anniversaire de décès d'un palero disparu.

C'est le rythme le plus joué du "cycle congo". Actuellement, on estime que le Palo est encore joué dans une douzaine de provinces sur les 15 que compte Cuba.

3.2.1.2. L'instrumentation.

La formation qui joue le Palo portait originalement le nom de ngoma qui signifie "tambour" en langue bantoue. Elle est composée de 3 petits tambours, génériquement nommés tambours ngoma ou parfois tambours palo, qui sont construits à l'aide de barils. L'une des extrémités est laissée fermée. L'autre est recouverte d'une peau directement clouée sur le fût. Ces tambours, sacrés et réservés pour les cérémonies rituelles, sont décorés de dessins ou de symboles congos. Pafois, on leur donne les noms de caja, tres-dos et quinto du plus grave au plus aigu.

Contrairement à la Yuka, le jeu de tambour n'est effectué qu'avec les mains ; il n'est pas fait usage de baguette. Le percussionniste soliste porte aux poignets des bracelets de clochettes (nkembí ou nsansi).

Il convient de faire attention avec l'utilisation du terme tambour ngoma car il est souvent utilisé comme terme générique pour désigner tout tambour d'origine congo. Il est aussi de plus en plus fréquent d'utiliser les tambours palo pour remplacer les tambours yuka et makuta qui disparaissent peu à peu.

Cet ensemble est complété par une guataca, muela ou nongue (serpette, soc de charrue ou plus récemment cloche en métal) qui a une fonction musicale similaire à celui de la clave.

3.2.1.3. Les rythmes.

Le Palo est joué en 6/8 avec un tempo rapide. C'est le plus énergique des rythmes du "cycle congo". C'est le tambour le plus grave qui a la fonction d'improvisation. Voici un Palo comme il est joué autour de la Havane :

Palo (caja)

Palo (caja)

Palo (mula)

Palo (mula)

Palo (cachimbo)

Palo (cachimbo)

Palo (catá)

Palo (catá)

Palo (guataca)

Palo (guataca)

  Extraits sonores  

3.2.1.4. À éouter.

  • Palo (2005) du Ballet Folklórico Cutumba - Palo

3.2.1.5. Références.

Le Palo :

Site XHTML 1.1 et CSS valide - Javascript conseillé (fond_page.png)